Toutes les ressources 15 709 résultats (2ms)

Offices de la ville : crieur de nuit, marqueur de toiles, égards.

BB 10 , 1701-1786  

Suppliques adressées au Magistrat pour l'obtention du poste de crieur de nuit. Requête du valet de ville pour l'augmentation de ses gages. Nomination du commis pour marquer les toiles qui se fabriquent à Armentières. Nomination des égards fournis afin d'établir le droit qu'a le grand bailli d'Armentières de nommer les égards.

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 64 , 1701-1703  

Compte du produit des impôts qui se lèvent en la ville d'Armentières, tant sur les vins, bières, brandevins. Rente due à Jacques Labre, maitre vitrier et peintre, pour avoir raccomodé l'Ecce homo sur le cimetière, et de nouveau le peindre, et refait les vitres à l'hôtel de ville. Somme payée à Philippe-François Van Oye, hoste à l'enseigne du Comte d'Egmont, pour plusieurs livres de cervelas et langues fourées qu'il a livré pour présenter à Son Altesse Mgr le comte d'Egmont à son entrée dans la campagne.

Administration générale : correspondance adressée aux baillis et échevins d'Armentières.

AA 19 , 1703-1782  

Lettres provenant des bourgmestres et échevins de Menin, des administrateurs de la table des pauvres, des mayeurs et échevins de Merville et Orchies, des lieutenants et échevins de Roncq, des baillis et échevins de Tourcoing, des prévôts, jurés, mayeurs et échevins de Tournai et Valenciennes, des baillis et échevins de Westriute et Warneton, des avoués et échevins de Ypres, du sieur Mariaval intendant de la maison d'Egmont concernant les funérailles de la duchesse de Bisacha, du sieur Mauroy procureur postulant au greffe du Bureau des finances de Lille, du sieur Vincent procureur à la Cour du Parlement de Douai et d'autres personnages.

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 66 , 1703-1704  

Comptes des impôts de la ville. Somme payée à Guillaume Gillon pour les nieulles qu'il a livré pour la foire du 9 mai 1705 que Messieurs du Magistrat jettent tous les ans pour attirer les paysans à venir dans la ville.

Offices de la ville : greffiers et procureurs.

BB 8 , 1704-1729  

Ordonnance des grands baillis, mayeurs et échevins d'Armentières, fixant les salaires fixant les salaires des procureurs. Lettres de recommandation pour la place de procureur de la ville d'Armentières. Demandes de titres. Remplacement du greffier décédé. Différend entre les échevins et la veuve Desruelles, au sujet de l'office de greffier civil et criminel de la ville d'Armentières. Attestation par les échevins de Comines et d'Halluin que dans les villes situées sur la frontière des deux dominations (France et Espagne), plusieurs greffes et baillages de l'un et de l'autre pays sont exercés par le même individu.

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 67 , 1704-1707  

Compte des impôts de la ville. Somme payée pour réparations faites à l'hôtel de ville à raison des dommages causés par les grands vents, et pour l'édification d'un balcon qu'on a fait à ladite maison de ville. Somme payée pour le vin présenté à Mons le maréchal de Vauban passant par cette ville le 9 août 1703. Somme payée pour plusieurs rafraichissements donnés aux troupes qui venoient de La Bassée à Armentières pour garder le pont de la rivière du Lys, auxquels il a esté livré des pailles et des chandelles.

Offices de la ville : receveurs et trésoriers.

BB 9 , 1705-1770  

Commission pour remplir par intérim les fonctions de receveur de la ville. Défense au sieur Gaillet de vendre son office de trésorier de la ville d'Armentières. Requête au bureau des finances de Lille par le conseiller du roi et receveur de la ville d'Armentières pour reddition de son compte. Délibération des mayeurs et échevins qui interdit à l'argentier d'Armentières de se défaire du prix de l'office. Défense faite par les échevins d'Armentières au trésorier héréditaire de la ville de s'introduire dans leurs assemblées quand il ne se traite pas des questions qui regardent la desservitude de sa charge. Plainte. Notification au trésorier et receveur des biens du comte d'Egmont de la révocation des deux emplois qu'il occupe. Adjudication au plus offrant de la place de collecteur des tailles et vingtième à Armentières.

Cérémonies et réjouissances publiques.

AA 23 , 1707-1765  

Correspondance relative au décès de Mgr Procope-François, comte d'Egmont, invitation aux funérailles, réception de Mgr le comte et Madame la comtesse d'Egmont, discours de compliments, état des dépenses faites à cette occasion.

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 68 , 1707-1710  

Comptes des impôts de la ville. Dépense faite pour deux brochets et deux carpes présentés à M. Le gouverneur de Lille, au nom de la ville d'Armentières, pour implorer sa protection.

Délibérations du Magistrat, des baillis et échevins d'Armentières.

BB 2 , 1708-1750  

Déclaration à faire par les manants et habitants des foins et fourages qu'ils ont en réserve. Condamnation de deux sergents. Empiétement commis par deux officiers du baillage de Lille qui sont venus juger en la ville d'Armentières. Construction d'un nouveau pavé d'Armentières à Fleurbaix. Vente d'arbres. Abandon des poursuites dans l'affaire de la suppression des quatre confréries assermentées d'Armentières. Démolition des écluses et tenues d'eau situées derrière le moulin de la porte d'Arras. Amendes encourues par les mayeurs et échevins qui n'assistent pas aux séances du Magistrat. Réparation des pavés. Destitution de leurs fonctions de trois brouetteurs et un porteur de sac pour refus d'obéïssance et mauvais propos. Interdiction pour les gens de lois de tenir leurs assemblées dans le salon de la chambre échevinale. Choix de nouveaux ministres de la table des pauvres. Transport des grains sur la rivière de la Lys. Obligation pour les confréries de présenter leurs statuts. Emplacement du tombeau de Jacques de Luxembourg et remplacement par celui du comte d'Egmont mort à Annappes en 1743.