Toutes les ressources 15 709 résultats (1ms)

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 94 , 1778-1781  

Comptes des octrois de la ville et du don gratuit. Somme pour poudre fournie aux quatre compagnies franches de cette ville pour faire honneur à Mgr l'intendant de cette province à son passage en cette ville. Somme payée à M. Jacques-Philippe Ricard, prêtre, outre de l'église paroissiale de cette ville et receveur de MM. Les horistes, pour lesdis sieurs les horistes réduits à quatre par réglement de Mgr Casimir d'Egmont Pignatelli, seigneur de la ville, du 14 juin 1780, sous la même rétribution qui leur étoit attribuée à dix qu'ils étoient ci-devant, compris le sieur curé, par l'acte de fondation de Jacques de Luxembourg du 1er mai 1530, pour les honoraires des heures canoniales.

Pièces à l'appel des comptes, fermes, octrois et droits divers.

CC 105 , 1778-1783  

Registre des biens patrimoniaux de la ville d'Armentières. Adjudications des fermes de la ville, telles que le "mainque", le droit d'étalage des fruits et poissons, le droit de passage des nefs et bateaux, le colportage, le droit d'aunage des toiles, le droit de circulation sur le pavé et le grand pont, le maerschep. Baux et arrentements de biens appartenant à la ville.

Délibérations du Magistrat, des baillis et échevins d'Armentières.

BB 3 , 1780-1782  

Obligation du port de la robe par les membres du corps échevinal dans les cérémonies publiques et présence obligatoire chaque dimanche et fête dans les assemblées extraordinaires à l'hôtel de ville pour se recréer en corps et boire un verre de vin en se bornant chacun à une bouteille au plus. Mission pour le concierge de l'hôtel de ville de se procurer 80 douzaines de nieulles pour servir aux divertissements publics du 11 mai, lendemain du jour de la foire.

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 96 , 1781-1789  

Compte de la taille. Sommes dues aux bonnes gens ayant avancé leurs deniers afin de suppléer à l'insuffisance des revenus de la Charité, ainsi que pour subvenir aux autres frais ordinaires et extraordinaires de la ville. Remboursement des sommes avancées, pour subvenir aux nécessités des pauvres. Somme payée à Charles-Louis Lefebvre, lieutenant de cette paroisse, laquelle il a payée aux douze soldats du régiment de la Colonel-Général, qui ont venu en cette patoisse pour la conservation de la récolte et tenir lieu de garde, la somme de 508 florins et 6 patards.

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 95 , 1781-1784  

Comptes des octrois de la ville et du don gratuit. Somme payée aux sieurs Pierre-François Malingié, échevin, et Boussemaer, greffier, pour une journée employée à lille le 7 septembre 1782, aux fins de remettre à M. Lagache, subdélégué de M. L'intendant, un état de la situation de la ville et y faire les remarques et observations nécessaires. Dépenses et recette des octrois et du don gratuit pour l'année de 1783.

Comptes des octrois et deniers patrimoniaux.

CC 97 , 1784-1787  

Comptes des octrois de la ville et du don gratuit. Somme payée au sieur François Rouzé, mayeur d'Armentières, pour cinq journées par lui employées à Douai, ainsi que pour le rembourser des frais qu'il a faits aux fins de l'obtention d'un arrêt de la Cour du Parlement qui ordonne l'élargissement de la rue d'Erquinghem de cette dite ville. Sommes payées en 1787 pour subvenir aux aûmones, nourriture et entretien des pauvres par courtesse de leurs revenus.