Toutes les ressources 16 282 résultats (3ms)

Assistance publique : Table du Saint-Esprit ou des pauvres.

GG 135 , 1608-1718  

Queritur sur la question de savoir si la table des pauvres d'Armentières peut se dessaisir de biens féodaux à elle légués par la veuve de Gilles Lagache, 1608. Nicolas Van Decle, bourgeois d'Armentières, reconnaît devoir une somme de 372 livres parisis à la table et charité des pauvres de cette ville, 1692. Les échevins d'Armentières reconnaissent avoir vu un acte émané de l'abbé de Saint-Vaast d'Arras, qui décharge les pauvres d'Armentières de l'obligation de donner homme vivant et mourant à ladite abbaye pour une rente tenue d'elle à Fleurbaix, 1624. Réclamation des ministres de la table des pauvres d'Armentières au sujet d'un titre de rente que détient à leur préjudice le recteur des Jésuites du collège de Béthune, 1664. "Dupliques" pour les ministres des pauvres de la ville d'Armentières contre Me Pierre Wappenaert, au sujet d'une maison dont lesdits pauvres perçoivent indûment le loyer, XVIIe siècle. Protestation d'un particulier contre un bail passé irrégulièrement par les ministres des pauvres d'Armentières, 1728.

Assistance publique : Table du Saint-Esprit ou des pauvres.

GG 142 , 1657-1664  

Comptes des ministres de la table et charité des pauvres d'Armentières : "At esté païé, pour le pris d'ung jambon qu'on a acheté pour l'hospital pour le jour de la dédicasse, III l. III s." 1658. "Recepte des amendes advenues à la crue perche de la draperie, ensamble de la haute perche et seau de taincture de ladicte ville, au prouffict de ladicte table, CIII l. XVIII s." 1659. Recette totale du compte de l'année 1660-1661 : 8986 l. 17 s. 11 d. ; dépense : 11 255 l. 4 s. 6 d. "Aux administrateurs des biens et revenus de l'école dominicale, pour une année de la fondation faicte au prouffict de ladicte escole à chasque première dimenche du mois pour esttre distribué aux pauvres retournans en ladicte escole, en pain, Iie XL l." 1664.

Clergé régulier : capucins.

GG 61 , 1694-1760  

Exemption des Pères Capucins : M. De Leslé, directeur des impôts à Lille, donne avis aux commis de son département de l'exemption des droits mis sur les comestibles étrangers accordée par le Roi aux Capucins de la Flandre. Exemption des droits de sortie pour les morues, salins et autres provisions destinées à la consommation desdits Pères. Ordonnance des échevins portant que les Capucins d'Armentières sont dispensés de l'obligation de se servir des portefaix de la ville pour décharger les vivres qui leur arrivent par la barque.