Toutes les ressources Armentières 14 887 résultats (3ms)

Documents divers, inventaires, objets d'art.

II 13 , 1647  

"Plan de la ville d'Armentières, assiégée et prise par l'archiduc Léopold le 30 mai 1647, jour de l'Ascension." - Légende placée au bas, à gauche du tableau : 1° la ville d'Armentières; 2° l'archiduc Léopold; 3° quartier de Son Altèze Impériale; 4° quartier du duc d'Amalfi; 5° quartier et attaque commandé par le baron de Becq; 6° quartier et attaque commandé par le prince de Ligne; 8° quartier et attaque commandé par le lieutenant-général Bournonville; 9° quartier et attaque du comte de Buquoy; 10° quartier du marquis Sfondradto; 11° quartier du prince du Darmstardt; 12° quartier de l'artillerie commandé par le lieutenant-général Lamboy.

Voirie, constructions, réparations, édifices publics, cimetière.

DD 43 , 1752-1785  

Requête afin de pouvoir reconstrure à l'alignement des maisons voisines une maison située sur la Place. Opposition faite par Pierre-François Simart de Lancourt, receveur des fermes du Roi, à l'ordonnance du Magistrat d'Armentières qui lui a prescrit de reconstruire sa maison, rue d'Erquinghem, à l'alignement d'autres maisons que les propriétaires, dans l'intérêt de la circulation, ont consenti à reculer de quatre pieds.

Délibérations du Magistrat, décisions prises par les baillis et échevins d'Armentières.

BB 1 , 1695-1759  

Arrêt concernant l'achat et la réunion de l'office de bailli de Lille. Difficultés du nouveau greffier dans l'exercice de ses fonctions. Requête des Bons-Fils afin de démolir deux maisons. Demande d'une place de chapelain de l'église paroissiale. Requête pour obtenir des emplois dépendant de la ville d'Armentières. Renouvellement des dispositions relatives à la police des cabarets. Suppression de l'allocation annuelle à la confrérie du Saint-Sacrement. Réparations des bâtiments de l'hôpital des Infirmes et projet d'y placer le métrage public. Recherches d'actes pour établir le droit de la ville sur la nomination du coutre (sacristain) de l'église paroissiale, des marguilliers et du "pauvrieur". Legs aux pauvres d'Armentières. Procès verbal du retrait du blason de Jacques de Luxembourg remplacé par celui de Mgr le comte d'Egmont. Tarif des honoraires à payer pour les processions, saluts et offices des confrériesétablies en l'église paroissiale. Assistance aux assemblées échevinales. Ordonnance du comte d'Egmont pour réprimer les abus commis dans l'église paroissiale. Déclaration des gens de loi de la paroisse d'Armentières de ne pas contribuer aux réparations de l'hôtel de ville d'Armentières. Requête des compagnies d'escrimeurs, joueurs d'armes canoniers, arbalétriers et archers pour obtenir la gratification annuelle de 50 florins qui vient de leur être refusée.

Administration générale : correspondance des intendants de Flandre avec le Magistrat d'Armentières.

AA 6 , 1695-1778  

Lettres de M. D'Haffrengues, successivement subdélégués à Lille de l'intendant de Flandre, concernant les diverses branches de l'administration, le règlement touchant le commerce de librairie que peuvent exercer les merciers, le droit de péage, les offices municipaux, les fournitures aux troupes, les postes aux chevaux, le commerce du lin, la fausse monnaie, l'état des productions du sol, les renseignements susceptibles de figurer dans le calendrier général de Flandre, l'envoi d'édits et arrêts royaux, les marchés, cantines, les droits de domicile des pauvres.

Procès devant le conseil de Flandre, le parlement, l'intendant, le bureau des finances, les états de lille, le baillage de lille, actes passés devant la gouvernance de lille et la seigneurie de la motte.

FF 17 , 1715-1789  

Procès devant l'intendant de Flandre : entre Barthelémi Raoul, ancien collecteur, au sujet de sa gestion, et le Magistrat d'Armentières ; entre Jean-François Bayart, collecteur des capitations de la ville d'Armentières, et de Pierre Brunel, marchand de toiles, qui refusait de payer sa capitation ; entre Fidèle-Archange Luttun, adjudiciare des fermes d'octroi sur la bière à Armentières, et Louis Comer, marschep ou voiturier public d'Armentières à Lille, coupable d'avoir contrevenu aux règlements en faisant décharger une demi-rondelle de bière étrangère sans en avoir prévenu le commius au broquin ; entre Gilles Meurillon, Charles-Louis Dubuche, Charles Meurillon et Jean-Baptiste Ruyant, boulangers à Armentières, et les échevins de cette ville, au sujet de la prisée des grains.