Charles de Gaulle à Armentières
Le 25/09/2020 à 11h03 par Archives municipales
Résumé

En 1959, à peine quelques mois après son éléction, le président de la république Charles de Gaulle décide d’effectuer un voyage officiel de six jours dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais. A cette occasion, le vendredi 25 septembre, le président fait une halte de quelques minutes à Armentières.

 

      

Photographie : 3 Fi 67 - Archives municipales d'Armentières

 

Gérard Haesebroeck, récemment élu maire d’Armentières, reçoit par le préfet du Nord un programme bien défini de façon à ce que le déroulement de la cérémonie se passe sans incidents.

 

Des mesures nécessaires sont prises pour assurer le libre passage du cortège présidentiel et éviter les accidents. Des règles de sécurité très strictes sont mises en place dans toute la ville et la circulation générale est momentanément arrêtée.

 

Pour la cérémonie, tout est minutieusement orchestré et chronométré à la seconde près en raison des exigences de l’horaire. Rien n’est laissé au hasard.

 

Pour la circonstance, les édifices et les habitations qui se trouvent sur le parcours du cortège présidentiel sont pavoisés. Peu avant l'arrivée du président les cloches se mettent à sonner.

 

Les industriels et les commerçants de la ville ont accordé un arrêt de travail à leur personnel pour qu'il puisse se rendre sur la place de l’Hôtel de Ville.

 

Le grand jour de la cérémonie est arrivé. Les invités attendent dans le grand salon de l’Hôtel de Ville.

 

 

               

Photographie : 3 Fi 409 - Archives municipales d'Armentières

 

Charles de Gaulle, du haut de ses 1,96m, entre dans le grand salon. Le "Choral Armentièrois” l'accueille en chantant un “Vivat” qui impressionne le Chef de l’Etat.

 

                                            

Photographie : 3 Fi 13643 - Archives municipales d'Armentières 

 

Puis le président s’adresse à la foule, sur le perron de l'Hôtel de Ville. Il quitte Armentières 20 minutes plus tard et passe par Nieppe pour y saluer le maire, Jules Houcke. Après plusieurs arrêts dans diverses villes du département, il termine la journée à Dunkerque.

 

Sources : Documents et photographies des Archives municipales d'Armentières

Mots clés : 
Partagez cet article
Billets proches

Aucun billet trouvé